Chromatothérapie

 Définition de la chromatothérapie.

 

La chromatothérapie lumineuse: consiste à projeter des rayons lumineux colorés , obtenus par passage d’une lumière blanche à travers des filtres sélectionnant dans le visible des longueurs d’ondes précises, perçues à l’œil comme « des couleurs ».

 

La chromatothérapie : méthode thérapeutique qui utilise des unités vibratoires de références appelées  couleurs.

 

La médecine chinoise dit que les énergies climatiques (vent, humidité, sécheresse, froid et chaleur) sont responsables de certaines maladies. En temps normal, ces climats s’équilibrent les uns avec les autres. C’est pourquoi pour neutraliser une brûlure due à la chaleur, on fait appel à l’énergie froide. Contrairement à l’approche occidentale qui considère ces pathologies locales comme des portes ouvertes à de dangereux microbes, le traitement chinois ne vise pas à détruire l’agent infectieux mais à mobiliser les systèmes défensifs de l’organisme contre une énergie externe, ici la chaleur, en excès.

 

L’organisme ne différencie pas une énergie climatique d’une couleur d’un oligoélémen ou d’une vibration. Ainsi lors d’un choc, ce n’est pas la glace qui résorbe le coup mais bien le froid ! Si l’on projette du « vert », le corps voit de l’humidité et produit une réponse sécheresse. Le rouge (froid) génère une réaction chaude. Le vert assèche, le bleu humidifie etc. En clair, la Chromothérapie utilise les systèmes d’adaptation de l’organisme, en provoquant chez celui-ci des réponses standard.